LA FONDATION SOPHIA ANTIPOLIS

La Fondation Sophia Antipolis
Positionnement

La fondation sophia antipolis

Reconnue d’utilité publique, la Fondation Sophia Antipolis soutient des projets technologiques et scientifiques d’innovation et de recherche au service de l’Homme et de son environnement. Elle assure la représentation et la visibilité de la technopole auprès des acteurs scientifiques, économiques et institutionnels internationaux en s’appuyant sur une réflexion prospective et mène des actions visant à valoriser l’excellence scientifique et la capacité d’innovation des acteurs de la technopole. 

 

 

Fondation abritante, son ambition est de faire rayonner la technopole Sophia Antipolis par l’excellence, la réussite et l’exemplarité des projets qu’elle soutient. Elle intervient dans de nombreux domaines parmi lesquels le 3IA, la biotech et le biocontrôle, la santé, la mobilité durable et les smart cities.

SA MISSION

Depuis son origine, la Fondation Sophia Antipolis contribue à répondre aux enjeux sociétaux de demain et conduit des missions stratégiques en faveur du rayonnement économique, scientifique de la technopole à l’international.

Sa vision

Développer une vision sociétale inspirante pour les générations futures. Lancer et confronter des idées en ouvrant de nouveaux horizons et de nouvelles perspectives.

Son ambition

Faire rayonner la technopole de Sophia Antipolis par l’excellence, la réussite et l’exemplarité des projets qu’elle soutient.

Ses valeurs

L'universalité et l'humanisme
  • Par la sagesse, un savoir vivre, un idéal de vie
 
  • Par le partage, la diffusion et la transmission des savoir, savoir être et savoir faire
 
  • Par le savoir, la recherche collective, la construction et la création ensemble
 
  • Par le bien commun ou bâtir ensemble un écosystème au service du bien commun et de l’environnement prend tout son sens.
 
  • Et enfin par la confiance et l’optimisme, car il n’y a pas d’humanisme ni d’universalité sans optimisme ni confiance dans le progrès.                                    
L'ouverture
  • L’ouverture au monde qui nous entoure et évolue induisant un effort constant d’adaptation.
 
  • L’ouverture aux autres dans toute sa dimension de diversité culturelle, ethnique, générationnelle mais aussi du genre ou du handicap induisant le respect, le partage et la tolérance
 
  • L’ouverture aux savoirs et savoir faire pluridisciplinaire quels qu’ils soient dés lors qu’ils sont reconnus comme une contribution au progrès et à l’évolution sociétale.
 
  • L’ouverture comme véritable moteur et levier majeur de la fertilisation croisée, de la co efficience, du changement, de la performance et de l’excellence
L'innovation et la recherche

Parce que la technopole de Sophia Antipolis :

  • Se positionne comme un pionnier et un modèle d’excellence et d’exemplarité
 
  • A une capacité unique à anticiper, imaginer, créer et explorer via la mobilisation de l’ensemble de ses acteurs (publics et privés) et de ses réseaux locaux, nationaux et internationaux
 
  • Incarne et partage les valeurs de l’innovation responsable au service de l’Homme et de son environnement.
 
 
 
 
 
 
 

La Fondation Sophia Antipolis
au quotidien, c’est :

 

Des dizaines de manifestations par an :

  • Colloques
  • Petits déjeuners
  • Conférences
  • Expositions
  • Forum des pôles de compétitivité (71 pôles, 400 personnes)
 

Le soutien aux clubs professionnels

L’accueil de nombreuses délégations internationales représentant plus de 500 visiteurs de 25 nationalités différentes.

 

 
Une porte ouverte vers l’international :
  • Colloques pluri-nationaux
  • Visites de délégations,
  • Représentation de Sophia Antipolis lors de mission à l’étranger
  • Partenariats actifs avec de nombreux pays de différents continents
  • Participation active à trois réseaux internationaux dédiés à l’innovation.                      

L’animation de supports de communication on et off line : réseaux sociaux, newsletters, site web …

Gouvernance

Une gouvernance équilibrée

La Fondation Sophia Antipolis, reconnue d’utilité publique, est soumise à une tutelle administrative (commissaire du Gouvernement)  et est soumise à des obligations comptables (établir un rapport annuel et des comptes annuels). Le fonctionnement administratif est de type organisation à conseil d’administration. Cette gouvernance se compose d’un Conseil d’Administration (11 membres), de 4 collèges et d’un Commissaire du Gouvernement.

4 collèges

 

  • Collèges des Fondateurs (2 membres)

 

  • Collège des partenaires institutionnels (4 membres)

 

  • Collège des personnalités qualifiées (5 membres cooptés)

 

  • Collège des mécènes (3 représentants)

 

  • Un Commissaire du Gouvernement

Conseil d'administration

Président d’Honneur

M. Pierre LAFFITTE – Ancien Sénateur

 

Président

M. Jean-Pierre MASCARELLI

Président du SYMISA

Membre du Collège des fondateurs

 

Vice-président

M. Claude GIAFFERRI 

Past Président d’AMADEUS 

Membre du collège des personnes qualifiées

Secrétaire

Mme Françoise BRUNETEAUX

Vice Président de la Région SUD en charge de l’économie numérique et des nouvelles technologies Représentant le Collège des partenaires institutionnels

 

 

Mr Jeanick BRISSWALTER 

Représentant le Collège des partenaires institutionnels

 

 

Mr Georges FAIVRE

Directeur territorial BANQUE DES TERRITOIRES 

 

 

 

M. Georges KAYANAKIS 

Représentant l’Association des Amis de la Fondation Sophia Antipolis, Collège des fondateurs

 

 

 

M. Michel LAZDUNSKI 

Membre du collège des personnes qualifiées

 

M. NOM A VENIR (désignation en cours)

Membre du collège des personnes qualifiées

 

Mme Sophie DESCHAINTRES

Représentant du Conseil départemental

 

M. Pierre BORDRY 

Membre du collège des personnes qualifiées

Histoire

Un acteur historique depuis l'origine

Fondation Sophia Antipolis 1969
1969

Initiée en 1969 par le Sénateur Pierre Laffitte, la technopole de Sophia Antipolis est née autour d’une idée forte : la « fertilisation croisée » entre chercheurs, enseignants et industriels. Devenue une référence mondiale en matière d’innovation, la technopole de Sophia Antipolis est le fait d’un groupement privé à but non lucratif le GIE SAVALOR agissant en liaison avec le département des Alpes-Maritimes. Le succès a conduit les collectivités locales à poursuivre et accompagner le développement de la technopole en créant le SYMISA (Syndicat Mixte Sophia Antipolis) chargé de l’aménagement et des infrastructures.

1969
LOGO FSA HD MARIANI
1984

Née en 1984, la Fondation Sophia Antipolis, accompagne le développement et le rayonnement de la technopole depuis 36 ans par le soutien de projets.  Elle est déclarée d’utilité publique à sa création.

1984
1984

Création de l’IASP International Association of Science Parks par la Fondation Sophia Antipolis. La Fondation créée à Sophia Antipolis le premier réseau mondial des technopoles, parcs scientifiques, incubateurs et écosystèmes d’innovation. Avec plus de 400 membres dans 80 pays l’IASP est aujourd’hui une organisation internationale à but non lucratif dotée du statut consultatif spécial auprès du Conseil Economique et Social des Nations Unies. 

1984
1990

La Fondation Sophia Antipolis initie  et participe à de nombreux projets soutenus par l’Union Européenne et en particulier par les Directions Générales des Entreprises, Recherche Régionale et des structures telles que Europaid, Feder etc. A ce titre elle recrute de nombreux experts dans les domaines de la politique d’innovation et de recherche, d’incubation, de capital risque, d’animation de parc technologique …

1990
1996

Dans le cadre d’une politique d’aménagement culturel du territoire, la Fondation Sophia Antipolis a créé en 1996 l’association ARTSOPHIA,l’un des  premiers portail français consacré aux arts et aux nouvelles technologies sous le parrainage du Ministère de la Culture.

1996
1998

Création du Sophia Business Angels et lancement des premiers « pitchs » pour entreprises innovantes : Les Start up Factory sont nées 

1998
2000

La Fondation Sophia Antipolis lance le « Global Forum » ! En 2000, la Fondation Sophia Antipolis lance le Global Forum « Shaping the Future », réseau de type think-tank international.  Elle le co-organise avec la société Items. Ce Forum annuel international est une plateforme internationale réunissant chefs d’entreprise et responsables politiques sur les enjeux de la société numérique et des territoires innovants en particulier. Il constitue l’un des rendez-vous incontournable des territoires innovants où des leaders internationaux du monde de l’entreprise, des gouvernements et institutions et de la société civile se rencontrent et échangent leurs idées et conceptions sur le futur de la société de l’Information et de la connaissance.

 

2000
2004

La Fondation Sophia Antipolis obtient le statut de Fondation de recherche abritante, c’est-à-dire qu’elle peut faciliter, pour des équipes de recherche, l’organisation en fondations de recherche abritées et l’apport de financement.

2004
2004

La Fondation Sophia Antipolis organise le Premier Forum National des pôles de compétitivité un événement annuel majeur regroupant l’ensemble des pôles français avec l’appui des ministères concernés. 

2004
2005

En 2005 la Fondation Sophia Antipolis signe une accord de coopération avec l’Université Technique de Munich, le Land de Bavière et l’Institut Eurecom. Cette coopération très fructueuse participera au lancement de relations académiques avec la Faculté de Médecine de Nice et l’Institut Antoine Lacassagne de Nice notamment concernant les programmes communs dédiés à la recherche sur le cancer. D’autres liens y compris culturels et technologiques sont noués en liaison avec les usages du domaine de l’observation de la Terre.

2005
2005

La Fondation Sophia Antipolis co-organise pour la France les Galliléo Masters  l’European Satellite Navigation CompetitionLes Galileo Masters s’adressent aux entreprises, entrepreneurs, instituts de recherche, universités et particuliers issus de 20 régions européennes. Il s’agit de distinguer les projets les plus innovants dans le domaine des applications satellitaires liées à la sécurité, aux transports Intelligents (ITS) et à la téléphonie mobile. La Fondation Sophia Antipolis a en particulier réussi à fédérer au niveau européen l’ensemble des réseaux, associations et clubs, centres de recherche, universités et écoles.

2005
2006

La Fondation Sophia Antipolis lance à Nice et à  Sophia Antipolis le 06.06.06 le Festival de la quatrième dimension mélangeant arts, sciences et technologies, pour une perception nouvelle du monde.

2006
2006

La Fondation Sophia Antipolis conçoit avec le Royaume du Bahreïn le programme de leadership dénommé ” Young Arab Leaders ” permettant de créer des échanges fructueux avec Sciences Po Menton et l’Université Côte d’Azur.

2006
2006

La Fondation Sophia Antipolis lance et organise avec ses partenaires la Symphonie des machines une installation-concert sur 5 sites.

2006
2009

La Fondation Sophia Antipolis est fer de lance du projet du projet The European Cluster Observatory EU Cluster Mapping and Strengthening Clusters in Europe. Lancé pour développer un observatoire européen chargé de fournir une cartographie détaillée des innovations et des compétences, des clusters des pays européens, Suisse, Turquie, Norvège, Islande représentant 38 secteurs d’activités avec pour vocation de devenir. Le projet s’accompagne d’un site web et d’une plateforme de services

2009
2010

La Fondation Sophia Antipolis est partenaire du projet WAVE Welcoming argument visualisation for Europe sélectionné par la Direction Générale Société de l’Information et Médias de la Commission européenne. WAVE est un outil participatif qui vise à rétablir le lien entre citoyens et décideurs politiques dans le cadre de l’élaboration des politiques environnementales. La Fondation est responsable de ce programme pour la France.

2010
2012

Dans le cadre de sa réflexion sur les impacts sociétaux  de la science et des technologies , la Fondation Sophia Antipolis lance :  « La science à Sophia » un programme innovant  de conférences 

2012
2015

La Fondation Sophia Antipolis initie un important  jumelage institutionnel entre l’Algérie et l’Union Européenne portant sur ” la mise en place d’un écosystème favorisant le développement des TIC en Algérie. Ce jumelage a permis des échanges trilatéraux entre spécialistes et responsables d’entreprises, start ups  intellectuels et décideurs politiques et administratifs de sensibilités différentes, dans des cadres de travail appropriés pour des propositions opérationnelles. 

2015
2019

Aux côtés des acteurs territoriaux et institutionnels majeurs de la technopole la Fondation Sophia Antipolis participe aux événements du 50ème anniversaire de la technopole Sophia Antipolis. La même année elle valide son repositionnement stratégique sur le soutien de projets technologiques et scientifiques d’innovation et de recherche au service de l’Homme et de son environnement. 

2019
2020

Dans le cadre de la nouvelle dynamique partenariale, et parce qu’elle est convaincue que le mécénat constitue un levier majeur d’avancées vers une société harmonieuse, solidaire et équitable, la Fondation Sophia Antipolis rejoint ADMICAL, association nationale de référence pour le développement du mécénat créée en 1979.

2020
Découvrez

Notre actualité

SophIA Week 2020
14
octobre

SophIA Week 2020

Le Challenge de la mobilité à Sophia Antipolis
14
octobre

Le Challenge de la mobilité à Sophia Antipolis

Co-Working & Centres d’Affaires
14
octobre

Co-Working & Centres d'Affaires