YACHTING ET BLUETECH

la filière sur le territoire

La Technopole Sophia Antipolis a choisi de traiter et de soutenir la filière « nautique » au sens large, compte tenu de la diversité et de l’expertises des entreprises présentes sur le territoire, en associant 3 grandes catégories d’activités que sont le Yachting/Nautisme, la Bluetech et Smart Port, toutes complémentaires et venant s’enrichir mutuellement.

Technologie, Formation, Recherche et Expérimentations sont transverses à ces 3 catégories.

> La filière Yachting-Nautisme couvre une très large gamme de services, auprès d’une clientèle mondiale exigeante. Les professionnels du Yachting regroupent plus spécifiquement les établissements de la filière nautique déclarant plus de 20% de leur CA réalisé avec la clientèle de Yachts (bateaux > 24m), toutes activités confondues (vente/négoce, réparation/maintenance, services…).

> La filière Bluetech désigne quant à elle les opportunités économiques fournies par le milieu marin, comme les énergies marines renouvelables, les biotechnologies, les minerais stratégiques logés dans les fonds marins, l’aquaculture & l’halieutique, le tourisme, ou la protection environnementale.

> Smart Port enfin concerne le développement du numérique dans l’infrastructure et les services portuaires, en optimisant la collecte et l’utilisation de datas et le recours à l’intelligence artificielle, en interconnectant l’ensemble des acteurs, opérateurs et clients des Ports, en créant un port du futur connecté et intelligent, en créant de nouveaux services, et en offrant un espace d’expérimentation et d’innovation ouverte aux entreprises et aux laboratoires de recherche.

chiffres clés dans les alpes maritimes

1079 effectifs nautisme
dont 445 établissements yachting
3600 effectifs nautisme
dont 1843 yachting
736 Millions d'Euros
6 ports
11 Aires
4963 postes de plaisance

focus sur le territoire de la casa

> Antibes, Vallauris/Golfe-Juan et Villeneuve-Loubet concentrent l’essentiel de l’activité nautique de la CASA. 

 

> L’activité de la filière est assurée en majorité par les petites entreprises du territoire. En effet les TPE de moins de 10 salariés représentent 93% du nombre total d’entreprises, pour plus de 60% du CA global.

> La Ville d’Antibes est un pôle majeur sur l’ensemble des activités, souvent leader, à la fois en CA, effectifs ou nombre d’entreprises.

Les acteurs de Sophia Antipolis

une filière d'excellence

L’activité d’ACRI-IN consiste à rapprocher la R&D avec la modélisation numérique et la donnée spatiale. Bureau d’études international spécialisé en aménagement du littoral, ingénierie maritime et maitrise d’oeuvre maritime et portuaire.

Développement de la première station meteo sous-marine connectée pour le suivi de la qualité de l’eau en temps réel et par prédictions.  Offre innovante et unique sur le marché, utilisant de l’internet des objets et de l’intelligence artificielle.

Logiciel innovant de management de Yacht (fleet management, RH, gestion technique, administrative et financière, , certificats du yacht et des équipages, ISM)

Institut Européen des normes de télécommunications, l”ETSI est officiellement responsable de la normalisation des TIC pour l’Europe. Spécificités dans le domaine des communications maritimes (équipements radio, GPS, radars, VHF,…).

Agence de design, bureau d’études et atelier de création, L2Concept et Factory-Unit unissent leurs compétences dans la création, l’innovation et la réalisation de projets. Modelage et prototypage pour les secteurs du nautisme (sous-marins), aéronautique, automobile.

K-EPSILON est leader dans la simulation et la prédiction de systèmes complexes hydrodynamiques et aéronautiques pour des applications maritimes et installations off-shore.

MSc international en 2 ans de l’Université Côte d’Azur sur les Sciences, la Conservation et la Valorisation des ressources marines et océanographiques. Module entrepreneurship avec Skema BS.

SAFE Cluster est le pôle de compétitivité français positionné sur les filières Aérospatiale, Sécurité/Sûreté, Défense et Prévention des risques. Expertises en données satellites. Accompagnement de projets R&D, notamment Smart Port.

Proposer des télécommunications maritimes de haute qualité et accessibles sur toutes les mers et océans du monde (4G, le VSAT, Inmarsat ou Iridium, TV, Internet, Réseaux solutions d’ingénierie, installation et assistance à distance.

Maritime data solution. Analyse de big datas complexes sur les principaux segments maritimes: ports et activités offshore, pêche, énergies marines renouvelables, pétrole et gaz, navigation, aires marines protégées. 

Métiers des services et de l'industrie nautique

le centre de formation

 

 

Le centre de formation aux métiers des services et de l’industrie nautiques INB (collaboration INB et CCI NCA) basé à Villefranche sur Mer, avec une implantation future complémentaire au Port Vauban d’Antibes. L’INB est à la fois une école technique privée hors contrat, un centre de formation d’apprentis (CFA) privé et un centre de formation continue intégralement dédiés au secteur de la plaisance (400 stagiaires et apprentis formés chaque année répartis sur 3 sites en France, dont Villefranche s/Mer).

Le port Vauban

un port en développement

Le Port Vauban d’Antibes est le 1er port de plaisance d’Europe, le plus important en tonnage de la Méditerranée. Il fait face aujourd’hui à un défi de transformation globale, avec le projet de Port du 3ème millénaire « PORT VAUBAN 21 », se positionnant comme le navire amiral de la filière en Méditerranée.

Le projet est centré autour de 7 grandes activités : plaisance, Yachting/Super Yachting, croisière, carénage, manifestations et pêche.

Le port Vauban est un outil de développement économique, mais aussi social en favorisant la « fertilisation croisée » avec ses actions en matière de formation et son offre de services aux entreprises.  Le développement durable et la préservation de la biodiversité sont au cœur de l’action et seront une constante tout au long du cycle d’exploitation.

1654 anneaux (dont 225 yachting et 19 super yachting)
47.2 hectares (dont 32 de plan d'eau)
135 Millions (sur 25 ans)
1000 places Parking

la technopole du yachting

Au delà du réaménagement du port, le projet Port Vauban 21 comporte un volet de développement économique : la technopole du yachting.

Le lancement de la Technopole du Yachting s’est fait officiellement en Juin 2019 au Port Vauban à l’occasion d’une conférence de lancement avec des entreprises et universitaires de Sophia Antipolis (Inria, SCE, ACRI, Sea Sat Com, Smart Service Connect …), les membres de Riviera Ports, Vauban 21, le cabinet d’architecte Philippe Prost, la CASA et la CCI NCA.

les trois pilliers stratégiques fondamentaux

Le projet de Technopole du Yachting repose sur 3 piliers fondamentaux, qui seront déclinés en projets, en actions concrètes avec les entreprises, les entrepreneurs, les laboratoires et les étudiants, au bénéfice de la filière Blue Economy  :

> Innovations technologiques / Territoire d’expérimentations

> Formation

> Développement Durable – Ecologie – Protection de l’Environnement

Le nouveau projet Port Vauban 21 est un terrain d’expérimentations de nouvelles technologies, nouveaux matériaux, de nouveaux systèmes intelligents pour cette Technopole du Yachting.

Une passerelle physique

La passerelle physique, reliant le Port Vauban 21 dans son nouveau projet architectural et la Technopole Sophia  Antipolis, existe !

Le Port sera connecté à la gare SNCF d’Antibes par une passerelle, au Pôle d’échanges multimodal, et grâce au tracé existant et futur du Bus-Tram, au Pôle d’Innovation de la Technopole de Sophia Antipolis, à l’Inria, et au Campus Sophi@Tech en 15 mn.

Les Pôles de Compétitivité

La CASA et Port Vauban s’appuient sur les expertises des Pôles de Compétitivité du territoire (Pôle SAFE sur la Sécurité globale, Pôle SCS sur les Solutions Communicantes Sécurisées et Smart Port, Pôle Mer Méditerranée) pour structurer les projets et les expérimentations.

Un travail similaire est mené avec l’Université Côte d’Azur et ses composantes (Inria, SKEMA Business School, Msc MARRES, Polytech Sophia Antipolis, …) sur des projets de recherche aux thématiques larges.

Une stratégie événementielle

La filière bénéficie par ailleurs d’une stratégie d’évènementiels : un salon de dimension internationale sur la Blue Economy et le développement durable est l’étude, ainsi que des évènements associant entreprises, laboratoires, utilisateurs (capitaines, propriétaires, équipages, sous-traitants, etc…)

Par ailleurs la création et l’animation d’espaces tertiaires ouverts aux entreprises sur le Port Vauban, au Port Gallice et au Business Pole viennent renforcer ces liens avec Sophia Antipolis, sur une thématique en plein essor.

Les infrastructures terciaires

des bureaux pour la filière

Avec le projet de réhabilitation Vauban 21, la filière bénéficiera des espaces tertiaires à destination des entreprises du Yachting et du Nautisme sur les emprises du Port Vauban (espace coworking et flex-office (400 m²) au niveau de la nouvelle capitainerie du Port Vauban (horizon 2024) et 2000 m² dans de nouveaux espaces sur le Port Gallice à Antibes (horizon 2022), ainsi que des bureaux de la CCI au Business Pole (250 m²) de Sophia Antipolis dédiés aux entreprises et Startups de la filière nautisme-yachting.