VÉHICULE INTELLIGENT ET MOBILITÉ

Véhicule intelligent et mobilité
Sophia Antipolis investie en mobilité durable et véhicule intelligent

les atouts pour porter une offre de pointe

Sophia Antipolis dispose de tous les atouts pour porter une offre de pointe dans le domaine du véhicule intelligent et de la mobilité durable

1

la présence d'acteurs phares

Renault, Toyota, Mercedes, NPX automotive, Bosch, Marelli, Altran Automotive, IBM et de nombreux acteurs innovants tels que Epicnpoc.

une chaîne de valeur technologique complète

Toute la chaîne de valeur technologique nécessaire au Véhicule Connecté et autonome est représentée sur Sophia Antipolis et Nice. Le sujet smart vehicle est transversal et va au-delà de la logique de filière : il se nourrit de l’écosystème et l’ADN de Sophia Antipolis dans sa richesse et sa pluridisciplinarité. 

2

3

un territoire en pointe pour déployer ces technologies

Sophia Antipolis est aussi un territoire en pointe pour le déploiement pilote de ces technologies au service des usagers.

un territoire naturellement attractif

Le territoire de la Côte d’Azur est naturellement attractif : zones urbaines, bord de mer, zones de montagne, autoroute, zone blanche sans couverture mobile, Smart cities, technopoles, compétences et universités reconnues, Monaco et l’Italie à proximité.

4

Sophia Antipolis investie en mobilité durable et véhicule intelligent

le projet

l'origine

Portée par le territoire de Sophia Antipolis, l’initiative Smart Vehicle Côte d’Azur a ainsi vu le jour fin 2017 dans le but de permettre à l’écosystème azuréen du véhicule intelligent de se concerter et de gagner en visibilité.

Cette action trouve son origine dans la forte capacité de résilience de la technopole, qui s’est notamment traduite lors des différents plans de restructurations intervenus dans l’industrie microélectronique depuis 2013. Ceux-ci ont permis de dégager des compétences qui ont majoritairement attiré des acteurs du Véhicule intelligent.  Cette tendance a trouvé son apogée en 2018 avec la décision de Renault de reprendre une grande partie des équipes Intel présentes à Sophia Antipolis pour y ouvrir son software lab.

l'excellence scientifique

Par ailleurs, la présence et l’importance historique des compétences scientifiques relatives au développement du véhicule autonome et connecté (intelligence artificielle, systèmes numériques complexes, logiciel embarqué, etc.) au sein des entreprises et établissements de recherche de la technopole de Sophia Antipolis fait de cette dernière un acteur puissant du développement des véhicules intelligents qui connaitront très certainement un développement très important dans les prochaines années.

un modèle de co-innovation

Dans ce contexte, plusieurs entreprises, startups locales, établissements de recherche et grands groupes internationaux se sont organisées dès novembre 2017 dans un réseau de partage et de coopération, l’initiative « Smart Vehicle Côte d’Azur » –  SVCA. Cette concentration d’acteurs autour de la mobilité connectée et intelligente a vocation à devenir une véritable plateforme mutualisée de développement, permettant aux acteurs précédemment cités de fonctionner dans un mode de co-innovation, modèle désormais reconnu particulièrement efficace.

Une initiative portée et soutenue

objectifs & missions

automotive valley

L’initiative portée et soutenue depuis le départ par la CASA vise un triple objectif :

> Fédérer et mettre en évidence les acteurs présents sur le territoire autour de la thématique du véhicule connecté afin de rendre visible le territoire aux niveaux national et international et de devenir un des « hubs » européens sur ce segment.

> Contribuer à la dynamique du territoire par la réalisation de projets locaux de services de mobilité et par le développement de technologies respectant l’environnement dans le cadre de partenariat public-privé structurants

> Positionner Sophia Antipolis comme une véritable Automotive Valley européenne pour participer à faire de la Côte d’Azur un lieu de référence pour la R&D, l’expérimentation et l’adoption sociale du véhicule intelligent.

les projets collaboratifs

De manière très pragmatique, le comité de pilotage de l’initiative se réunit une fois par mois pour avancer sur 3 sujets :

> Ecosystème : Cartographie / argumentaire / forces du territoire

> Attractivité territoire : Promotion /Prospection internationale

> Stratégie territoire (partenariats, outils à déployer, projets structurants)

A ce jour, l’initiative Smart Vehicle Côte d’Azur a déjà organisé 7 Get Together, des rencontres professionnelles entre acteurs œuvrant au sein du secteur automobile élargi, sur un format 12h-14h, où à chaque fois, la parole est donnée à un académique, un grand groupe, une start-up et un institutionnel pour présenter en 20 minutes maximum les domaines d’activité et de compétences, ce que l’acteur peut apporter à l’écosystème SVCA et ce que l’acteur attend de l’écosystème. L’objectif étant d’animer l’écosystème du véhicule intelligent et de lui permettre de mieux se connaitre pour encourager les projets collaboratifs.

Un écosystème soutenu

une stratégie publique de mobilité durable

éco-mobilité

La stratégie de mobilité durable de la CASA se caractérise par une ambition d’éco-mobilité globale, à travers par exemple la création de pistes cyclables sécurisées , avec l’usage de matériaux peu polluants, et les expérimentations de navettes autonomes publiques. 

Mais la CASA soutien également de manière active les sujets liés à la mobilité individuelle, en se positionnant sur le travail de validation du logiciel par les chercheurs de la technopole. En effet, les premiers tests sur véhicule intelligent nécessitent de vérifier que le véhicule en état de marche répond correctement aux développements qui lui ont été apportés.

terrain d'expérimentation

La Communauté d’agglomération Sophia Antipolis a ainsi engagé un travail avec l’initiative Smart Vehicle Côte d’Azur pour faire de Sophia Antipolis un terrain d’expérimentation à ciel ouvert. Elle a en effet réalisé une zone de roulage (lien vers la fiche parking Azurarena) fermée, hors circulation, pour des mises au point techniques des véhicules et de leur intelligence embarquée, à proximité immédiate des laboratoires de R&D sophipolitains. L’enjeu est de pouvoir tester une configuration et si nécessaire de pouvoir effectuer des modifications développées au laboratoire dans un temps très court sans être tributaire d’une planification lourde du fait de la distance de la piste d’essais. Cette zone de 100 mètres sur 100 mètres se trouve dans le périmètre des Trois Moulins.

En voie de développement

la prochaine étape

La prochaine étape sera la possibilité de circuler en mode autonome sur certaines voies pré-identifiées de Sophia Antipolis, pour tester le comportement des véhicules en mode autonome en environnement réel mais sécurisé.