SOPHIA 2030

PROJETS STRUCTURANTS DANS UN ENVIRONNEMENT VERT

Sophia 2030 vise à concevoir, à l’horizon 2030, l’aménagement et l’urbanisation du territoire ainsi que la mobilité dans le respect des règles du développement durable. L’objectif était de permettre à Sophia Antipolis de conserver et de renouveler sa force d’innovation et de rester compétitive et attractive pour les entreprises.

SOPHIA 2030​, projets clés

DES PROJETS PHARES POUR UNE TECHNOPOLE INNOVANTE

PLACE SOPHIE LAFFITTE : Rendre ses lettres de noblesse au cœur historique de la Technopole

Cœur historique de Sophia Antipolis, la Place Sophie Laffitte a été le lieu emblématique de la fertilisation croisée. Marquées années 1970, les constructions méritent une réhabilitation complète dans le respect des normes environnementales.

Construire ce projet dans le respect des valeurs d’ouverture et d’innovation de la technopole permettra de redonner tout son lustre à cette place.

Innovation
Coeur de vie
6 Restaurants
Fertilisation Croisée

ECOTONE : une nouvelle porte d’entrée de la Technopole

Le Projet ECOTONE (Antibes) marque la transition entre l’espace urbain et la Technopole Sophia Antipolis. Il s’agit de la création d’un ensemble immobilier tertiaire futuriste de 40 000m², véritable Campus Ecologique du XXIème siècle, nouveau haut lieu de l’innovation, de la formation, concentration de talents et d’entreprises.

Le projet est porté par la Compagnie de Phalsbourg et Xavier Niel, avec le projet architectural mené par Jean Nouvel (Ateliers Jean Nouvel), OXO Architectes et AAFB. Livraison prévue en 2022.

3 Moulins
40 000 m² surface
33 000 m² bureaux
27 000 m² espaces verts

POLE INNOVATION : lieu emblématique de l’écosystème économique de la technopole

Nouveau carrefour des initiatives économiques et lieu emblématique de Sophia Antipolis, le Pôle de l’Innovation rassemblera au sein d’un même bâtiment l’ensemble des acteurs clés de l’entreprenariat et de l’innovation : incubateurs, pôles de compétitivité, réseau d’animation des acteurs du numérique azuréens, Fondation Sophia Antipolis, etc.

Au sein de 9 000 m², start-ups, PME et grandes entreprises partageront les espaces. Bureaux, salles de réunion et d’animation, ce tiers-lieu sera placé sous le signe de la convivialité afin de rassembler les énergies et de favoriser l’émergence de projets collaboratifs.

Fin 2023
9000 m² surface
Projets filières
Accueil ouvert au public

une mobilité durable et autonome

BHNS

Le bus-tram (ligne A) offre plus de simplicité dans les déplacements au sein de Sophia Antipolis et renforce ainsi l’attractivité de la technopole.

Il complète l’express 230, la ligne de transport urbain qui relie Nice à Sophia Antipolis avec des bus d’une capacité de 50% plus élevée que celle d’un véhicule standard.

En service dès le 1er trimestre 2020, le bus à haut niveau de service sur voie réservée dessert Sophia Antipolis depuis Antibes de 6H00 à minuit, toutes les 6 minutes en période de pointe. Le trajet en bus-tram, d’une capacité de 110 passagers s’effectuera à terme en 30 minutes entre le Pôle d’Echanges d’Antibes et le quartier Saint-Philippe.

110 passagers
De 6H00 à minuit
Toutes les 30 minutes
10 km de voies
127 millions

Navette autonome

Sophia Antipolis facilite les déplacements au sein de la technopole en s’appuyant sur son savoir-faire : l’innovation. Forte d’une première expérimentation de navette autonome, la CASA est en passe d’en lancer une seconde conduite par l’IFSTTAR afin de transporter les travailleurs sur le « dernier kilomètre » de leur trajet.

Une desserte d’un kilomètre par deux navettes Navya est prévue à partir d’une station de BHNS vers plusieurs entreprises privées pour leurs salariés et visiteurs, permettant le transport potentiel de 180 personnes par heure.

Ce projet s’intègre dans la dynamique sophipolitaine du véhicule intelligent qui s’est cristallisée autour de l’Initiative Smart Vehicle Côte d’Azur et associe ainsi la start-up sophipolitaine Instant System pour l’interface usager, compagnon de mobilité et guidage à la demande de la navette.

1er semestre 2021
2 navettes autonomes
180 passagers par heure
Couverture du dernier km

VEHICULE AUTONOME : Parking AZUR ARENA

Face aux besoins des acteurs de la filière véhicule intelligent de Sophia Antipolis, la CASA a décidé d’investir dans la création d’une zone de roulage mise à leur disposition.

Véritable service aux entreprises pensé conjointement avec ces-dernières, cette zone de test grandeur nature constitue l’une des premières étapes pour faire de Sophia Antipolis un terrain d’expérimentation à ciel ouvert pour le véhicule intelligent.

Janvier 2020
100m x 100m surface
Co-conception avec 3 utilisateurs
Terrain d'expérimentation

Plan vélo

Consciente de sa topographie et désireuse d’adopter une approche terrain pour identifier les besoins réels des usagers, la CASA a mis en place un plan vélo électrique avec l’Association Vélo Sophia 06 et les entreprises.

En se concentrant sur les tronçons les plus impactants et sur les actions les plus attendues (consignes sécurisées, stationnement des vélos dans l’espace public, infrastructures avec des zones de franchissement, carte numérique la CASA à vélo…), la CASA a opté pour un plan vélo qui permet de couvrir de longues distances en dépassant l’effort physique qu’impose sa topographie.

20 vélos à assistance électrique
10 km de pistes cyclables
+ 10% d’usagers/an
+ 100 arceaux & 10 box

DES INFRASTRUCTURES EN POINTE POUR NOS FILIèRES CLéS

biotech : Bio-incubateur

Par le projet de bioincubateur, le territoire structure et consolide la chaîne d’incubation en biotechnologies afin d’être en capacité d’identifier, d’accompagner et d’implanter de jeunes entreprises et start-ups. Il s’agit de mettre à leur disposition des infrastructures immobilières adaptées et de leur offrir des services et plateformes technologiques performants.

Ce projet favorisera également l’émergence de projets de création d’entreprises issus des laboratoires (spin-off) tout en renforçant l’association santé/numérique et la prééminence de l’Intelligence Artificielle.

Infrastructures dédiées
Laboratoires
Santé numérique
Accompagnement

le bioparc de sophia antipolis

Créé le 1er octobre 2018 au coeur de la Technopole Sophia- Antipolis, sur le site historique des laboratoires Galderma, le BIOPARC Sophia Antipolis accueille aujourd’hui 7 entreprises, comptant plus de 300 emplois, sur 17 000 m², spécialisées en biotechnologies et sciences de la vie.

17 000 m² de surface
300 Emplois
58% Espaces verts
1 Salle de sport

biotech : équipement de laboratoires clés

Le projet SABLES (Sophia Antipolis Biotechnologies en Environnement et Santé) a pour objectif de positionner le territoire de Sophia Antipolis comme site européen majeur dans le domaine des Biotechnologies liées à la santé et à l’éco-innovation. Il prévoit de réaliser des investissements significatifs sur des équipements à la fois pour la santé humaine (IPMC), pour l’alimentation et la filière agroalimentaire éco-responsable (INRAE). 

Ces investissements permettront au CNRS et à INRAE de développer des modèles prédictifs, en collaboration avec l’Inria, I3S et le LIAD et d’ouvrir ces plateformes aux entreprises, startups ou entreprises en incubateur public ou privé du territoire sophipolitain.

Santé humaine
Alimentation & agroalimentaire
Fertilisation croisée
3,4 millions

IA : SophiATech 2.0

Le projet SophiaTech2.0 est destiné à construire progressivement un institut des Systèmes Numériques au service de l’Homme en regroupant des plateformes de conception et d’expérimentation à destination des laboratoires de recherche et accessible aux PME pour multiplier les points de coopération public-privé.

Ces plateformes comprennent:

> RANDOM pour la recherche sur les antennes, les objets communicants, les systèmes radars et les capteurs (chambre anéchoïde)

> PLATON pour la conception et l’expérimentation des réseaux du futur ainsi que pour la conception d’objets communicants (IoT)

> UBIQUARIUM qui couvre le domaine de l’Internet des Objets (IoT) et celui du Big Data

> VEHICLES qui est dédié à la recherche et au développement d’applications autour des véhicules autonomes et connectés.

 

Internet des Objets
Véhicule connecté
Fertilisation croisée
3,5 millions

IA : un mésocentre de calcul pour la recherche fondamentale

Grâce à cette infrastructure distribuée et mutualisée de calcul, ce « mésocentre » de stockage et de visualisation, l’Inria et les Mines Paritech renforcent leur positionnement d’excellence sur le recherche fondamentale mondiale.

En effet, il permet à l’ensemble des acteurs académiques de renforcer les moyens informatiques pour leurs recherches fondamentales et appliquées tout en interagissant avec le milieu socio-économique local.

Big data
Rayonnement international
Fertilisation croisée
2,1 millions

SPORT TECH : des infrastructures compétitives

Créé par Patrick Mouratoglou en juillet 2016, le complexe sportif de la Mouratoglou Academy implanté au cœur de Sophia Antipolis, s’étend sur 10 hectares, et se compose de 34 courts de tennis en terre battue et en résine, de 2 piscines, 4 courts de padel, salles de fitness et musculation, d’un campus international tennis étude avec internat, en faisant le 2nd plus grand centre de tennis au monde.

Le campus Diagana s’inscrit dans le sillage de cette première implantation consolidant le développement de la filière Sportech. Il s’agit d’un projet novateur de par sa combinaison d’activités de recherches médicales et de prévention avec une offre en pratiques sportives encadrées. Le campus vise à offrir des équipements sportifs polyvalents adaptés à la pratique optimale de l’athlétisme et d’autres sports (marche nordique, triathlon), en alliant la recherche médicale aux espaces dédiés au sport.

Enfin, Jo-Wilfried Tsonga a décidé d’implanter sa All In Academy à Villeneuve-Loubet. Cette structure tennis et études de haut niveau vise performance et excellence grâce à un encadrement d’experts pour une approche tennis sur mesure, à un accompagnement académique et pédagogique individualisé.

Courant 2022
Equipements haut niveau
Lieu d'accueil

des projets immobiliers vertueux

CENTRIUM : nouveaux standards qualité du bâti

Bureaux, restauration et services, CENTRIUM est un programme immobilier ambitieux qui répond aux nouvelles évolutions de travail et de mobilité.

En effet, ce bâtiment propose un haut niveau de qualité environnementale, des espaces de vie et de travail dotés d’un très haut niveau de services et de confort de travail pour les salariés de la technopole.

Il s’agit également d’un programme éco-responsable: une centaine d’arbres seront plantés, le bâtiment fonctionnera avec de l’énergie photovoltaïque et le site sera labellisé BREEAM VERY GOOD.

1er trimestre 2022
14 520 m² de surface
100 arbres plantés
600 places de parking

ARCOLE : la réhabilitation comme ADN

Ce site composé de bâtiment de 13 300m² est le signal d’une tendance forte à l’œuvre sur la technopole : la requalification de sites immobiliers obsolètes vers des sites Prime.

Route des Crêtes, Valbonne
13 000m² de rénovation
400 places de parking