La Technopole des Sciences et Technologies de Sophia Antipolis est l’endroit rêvé pour créer le monde de demain : en 2018, la marque automobile à l’étoile phare a ouvert un Centre de Design au cœur de la Silicon Valley française, sur la Côte d’Azur. Grâce à son implantation à Sophia Antipolis, Mercedes-Benz renforce le potentiel créatif et innovant de son réseau de design international, qui, grâce à une pléthore de cœurs de métiers spécialisés reste dans la course des tendances mondiales tout en permettant à de nouvelles idées et cultures de changer le monde du design automobile. Plus de 40 designers internationaux, toutes disciplines confondues, travaillent chaque jour à rendre Mercedes-Benz ainsi que ses produits intemporels de manière unique.

Notre implantation dans le Sud de la France est un exemple parmi tant d’autres de notre volonté à étendre notre espace créatif au sein de notre réseau de design mondial. Ce fut un vrai retour aux sources en 2018 pour Mercedes-Benz que d’y implanter le nouveau Centre de Design, car Nice est l’un des berceaux de la marque. En effet, c’est au cœur de sa ville d’adoption et parmi les cercles sociaux les plus haut placés qu’Emil Jelinek, homme d’affaires et stratège marketing fit la promotion des automobiles Daimler “sans chevaux”, il y a de ça près de 120 ans.

En dehors de ses talents d’homme d’affaires, Jellinek était friand de voitures de course. Lors d’une course à Nice en 1899, Jellinek a participé avec le pseudonyme « Monsieur Mercédès », un moyen de dissimuler le réel nom du compétiteur, qui était tout à fait usuel à cette époque, Mercédès étant en fait le nom de sa fille.