Sophia Antipolis représente un écosystème d’innovation emblématique et précurseur depuis sa création. Elle doit demeurer un laboratoire d’idées nouvelles, c’est le lieu ou l’on innove, on fabrique des prototypes, on les teste, ce n’est pas nécessairement le lieu où l’on exploite les innovations mais c’est le lieu où les scientifiques avec les entreprises et les labos de recherche explorent les nouvelles idées, les nouveaux modèles qui seront déployés dans les autres technopoles pour y être développés et mis sur le marché.

SKEMA, aujourd’hui une association à but non lucratif reconnue par tous les organismes d’accréditation internationaux (EQUIS, AACSB, AMBA) est devenue une référence mondiale dans l’Enseignement Supérieur d’excellence.

Ce sont bien les racines Sophipolitaines qui sous-tendent la stratégie et le positionnement de l’école : former les talents de l’économie de la connaissance, les talents prêts à l’emploi partout dans le monde, mobiles, innovants et créatifs, éduqués pour transformer notre monde en une société pérenne, durable, ouverte et respectueuse. La technopole nous a donc apporté plus qu’un lieu de travail, elle fut le berceau de l’école et lui a inculqué son ADN quel que soit le site et la région ou l’école s’est implantée par la suite.

Cet enracinement profond de SKEMA dans Sophia Antipolis lui confère encore maintenant sa notoriété et son positionnement unique dans le monde.